Webzine

          Entre rythmiques minimalistes, harmonies radieuses et folk domestique, le dernier album en date de SCRITTI POLITTI retrouve la m
               Quand Vico, notre correspondant parisien, téléphone à son grouple (*) préféré au monde pour l'interviewer, le résu
          Le digger du Bandcamp nous emmène traquer le léopard en Martinique, mais aussi sur les rives du Mississippi et en Calif
          Trois mois à peine après avoir croisé la route de MENDELSON à la Chapelle du Conservatoire de Rennes, notre envoyé spéc
          Déglinguée à coup de Doctissimo et de Tramadol, notre époque nous entraîne dans un voyage toujours plus incert
          Si il y a une chose qui ne change jamais à Melbourne, ce sont bien les soirées dans ces pubs où un mélange de condensation et d'
          C'est le grand retour des concerts, mais gare aux usurpateurs et autres tire-au-flanc ! 
          PA découvre les joies d'une convocation au Centre de Détection de l'Irresponsabilité et rencontre La Guigne.
          De 1987 à 1989, grâce à une bande de passionné.e.s, La Tannerie de Montélimar (Drôme) fut une place importante du rock/
          Faire connaissance avec les projets parallèles et collaborations de Chris BROKAW, ça vous tente ?
          Notre correspondant Suisse est tombé en amour pour l'album compilatoire du singulier duo grand-britton SKINNY MILK.
     C  h  r  i  s      B  R  O  K  A  W      i  s     a  n     a  m  e  r  i  c  a  n     l  e  g  e  n  d  . . .
C h r i s      B R O K A W     e s t      u n e      l é g e n d e     
          Album remarqué à sa sortie, puis oublié depuis, Buildings and grounds invite à repenser la pop à travers le prisme de l
          Pour notre plus grand bonheur, notre digger du Bandcamp nous emmène écouter de la bonne musique dans les pâturages.
          Après un détour dans le futur dans le chapitre précédent, retour à la réalité et à notre héros, Schnouff.
 
          Sur le premier album du groupe bordelais TEETH, la chanteuse
          Après un arrêt bien mérité aux stands pour refaire le plein, le dragster SPOON débarque avec une formidable déclaration d'amour
          Ça y est mes camarades, nous y sommes, c'est l'heure : les programmations ravies de la crèche des festivals d'été commencent à p
          À la fois populaire et confidentiel, Le beau bizarre fut l’un des rares (avec BASHUNG) à traverser autant de décennies

Pages