Vadim VERNAY tient bon la barre

Chronique (2022)
          Riche d'atmosphères soyeuses et avec des références de goût, Hang tight, le quatrième album du Picard Vadim VERNAY est un très GRAND disque de l'année 2022.
 
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
vv.jpg

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

          Cela fait plus d’une vingtaine d’années que Vadim VERNAY publie des disques sur le label La Mais°n, basé dans la Somme (Picardie). Au départ, dans ses compositions, samples et rythmes l’emportaient - mais, quoi de plus normal pour un batteur de formation ? Qui a envie de (re)découvrir Trip Hop et Jungle se délectera de son généreux Myosotis. Puis, sa musique fut touchée par le songwriting (mais, à bien réécouter les fondations, il était déjà présent, tapi dans l'ombre). Sept années après le superbe et prometteur It will be dark when we get there (dans une lignée ARAB STRAP, TARWATER et Barry ADAMSON), Vadim VERNAY tient toujours bon la barre et revient avec un disque qui, espérons-le, sera salué par la critique, au moins par celle qui a des oreilles en bon état de marche. Hang tight est d'autant plus somptueux qu'il fait (volontairement ou non) référence à de grands artistes (dont beaucoup ont disparu), sans toutefois les singer.
 
vv1_500.jpeg


Electrofolk ? Post-rock ? Pop orchestrale ? Il est difficile de coller une étiquette à la cuvée 2022 du Picard. Toujours est-il que l’atmosphère qui se dégage à la première écoute est plutôt sombre.
À la pesanteur moite du départ évoquant TRICKY (Self inflicted) et à une certaine tension industrielle (How, très EINSTÜRZENDE NEUBAUTEN), succède une douce accalmie. L’orgue envoûtant du sublime Your smile met en valeur une grâce vocale, une fragilité, dignes de Stuart STAPLES et Kurt WAGNER. Incontestablement l’une des plus belles chansons de l’année 2022, sur laquelle on retrouve en soutien la voix bienvenue de la chanteuse GUSTINE. C’est d’ailleurs à plusieurs reprises que les chansons de Vadim VERNAY feront de l’œil, tant vocalement que musicalement, à celles des TINDERSTICKS et de LAMBCHOP. Écouter Quicksands, That curse, Lucky enough (en petite sœur de Tiny tears) ou Was it you ? permettra alors de nous consoler du fait que, cette année, les premiers n’ont rien sorti (Distractions date de 2021, on saura patienter) et que cela fait fort longtemps que l’équipe de Nashville n’a pas écrit un bon disque en longueur ; peut-être depuis que Kurt W. a décidé d’utiliser un vocoder (quelle idée !!!).
 
vvmaison.jpeg


Entre (et parfois pendant) ces moments de velours, Vadim VERNAY a su injecter des passages plus rock (tendus, nerveux ; aux frontières de l'indus de N.I.N sur No safety catch ; en saillies guitaristiques sur le final Bowiesque de Quicksands), de la country-folk-blues crépusculaire rappelant de grands disparus (LANEGAN sur No safety catch et Spellbound, possiblement accompagné de COBAIN sur Gallows tree), du groove lent de l'école de Bristol (Was it you ?) et des ambiances cinématographiques Lynchiennes (No safety catch, que ne renierait pas Barry ADAMSON). Et c’est sur deux balades où plane le fantôme de Leonard COHEN (A sunday night song puis Bad land alley) que se termine ce disque : orgue, guitare orientale (entrevue auparavant sur That curse) et voix sépulcrale. Magnifique.

 

bingO

(29 novembre 2022)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
vvalbum.jpg
vvalbum.jpg, by Bingo
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Vadim VERNAY. Hang tight (La Mais°n, 2022)
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
vvband_500.jpeg

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Pour prolonger...

Vadim VERNAY : Bandcamp
Vadim VERNAY : Your smile [vidéo-clip]
La Mais°on : site web du label

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Dans nos archives sonores :
Rock à la Casbah #785 (12/10/2022)

Rock à la Casbah #794 - Best of 22, part. 1 (14/12/2022)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
vv_vert2_500.jpeg
vv_vert2_500.jpeg, by Bingo
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Photographies : Ludo LELEU
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
vv_vert4_500.jpeg

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX