The Spook School

Could It Be Different (Alcopop! Records ) // Par Miguelito Lovelace

S'il y a bien un genre qui traverse les époques et supporte sans dommage les différentes modes, le power pop est bien celui-ci. Bon, en réalité le rock garage se porte toujours aussi bien, voir même mieux, mais comme vous êtes de fidèles lecteurs de la casbah vous le savez tout aussi bien que moi !

Troisième album des natifs de Glasgow qui ravira tous les fans de pop énervée (légèrement) se situant dans la droite lignée de prédécesseurs comme les Popguns qui ont discrètement émerveillé quelques fins connaisseurs du début des 90's. Avec des titres comme Less Than Perfect, ces écoliers bizarres passent enfin maitres dans l'art de ciseler de petites perles pop avec juste ce qu'il faut de distorsion pour ne pas paraître trop mièvres, et pour le coup l'écoute se fait dans un confort presque parfait, tout coule de source, rien ne surprend cependant, mais on finit avec la banane et c'est bien ça qui compte.

Et comme l'histoire n'est qu'un éternel recommencement, il réinvente le shoegaze sur des titres comme Keep in Touch, avec ce subtil mélange de voix hommes/femmes. Mais là où la modernité revient à grands pas, c'est dans la conscience sociale et politique : oui ce sont des militants, pour une cause trop souvent négligée, celles des personnes trans genre. Du coup les paroles transpirent de ces difficultés quotidiennes et laissent apparaître un spleen qui en fait pour le coup un disque encore plus abouti qu'une première écoute superficielle pourrait laisser penser...Spleen bien vite dépassé par l'envie de faire plaisir au public et de remuer son petit popotin sur de belles mélodies !

La thérapie par le fun quoi de mieux en effet ?
 
The Spook School - Body (Official Music Video), by Laetitia