ROAD TRIP EN ALLEMAGNE - 3

Cologne, la Kölsch cogne ! // Par Laëtitia Lacourt

De Cologne, il vous faudra retenir 5 choses. La bière locale - la Kölsch - la célèbre eau (celle que les vieux utilisent pour se frictionner tout le corps – oui rien que l’image, ça dégoûte), le Rhin, le quartier d’Ehrenfeld et ses caves de type bunker, et … Brain Traps. Le reste, avouons qu’on s’en branle un peu.

Brain Traps est à la jeunesse ce que L'eau des Bienfaits de Roger & Gallet est aux plus de 70 barreaux : vivifiant. Bonnet sur les oreilles et clope au bec, ces 4 colonais manipulent le rock garage lo-fi trash comme le garagiste du coin manie le cric et la clé à molette : au débotté et à l’instinct. D’ailleurs, pour vous mettre en conditions, commencez par ce titre, "Tipsy Toe", qui donne envie de se rouler dans le cambouis. Difficile donc de ne pas tomber fou-folle d’amour pour ces mécanos dont le premier album (sorti en 2015 sur Alien Snatch Records) rappelle l’essence de ce que furent, à leurs débuts, les Blacks Lips. Le groupe ne s’embarrasse d’aucun starters ni préliminaires à la con, partent au quart de tour et embrayent direct, dès le premier titre. C’est cru, c’est sauvage, c’est hurleur, c’est graisseux, ça sent les visages décavés et la boots qui claque sur l’asphalte défoncé, les ailes enfoncées, le pare-choc déboité, le joint de culasse claqué, le filtre à air encrassé, le vilebrequin bloqué.

14 titres et 28 minutes plus tard seulement, l'affaire est conclue : pièces et main d'œuvre comprises.
 
BRAIN TRAPS It´s alright, by Laetitia


T’en veux encore ?
Alors, tu prends des types des Brain Traps et des anciens de Hidden Charms. Ca donne Peitschen. Que l’on peut traduire en français par « Fouet ». Pas besoin d’écrire un roman, on a et vous avez, compris le concept.  C’est tout nouveau, ils ont lâché un premier titre sur soundcloud, "Psychosis", plutôt prometteur dans l’effet martinet. 
 
peitschen - psychosis, by Laetitia