Road trip découverte à Marseille

#2 - Marseille a failli avoir le meilleur groupe de psyché post punk français // Par Julien Marty
Il faudra attendre un peu de temps avant que Marseille pointe de nouveaux le nez dans nos playlists et dans la France du rock. Au début des années 2010, la vague garage à tendance psyché s'impose; l'ensemble des regards est tourné vers l'Ouest. En France, Rennes fait la pluie et le beau temps tandis que la Californie inonde le monde des sonorités psychédéliques garages de Ty Segal à Thee Oh Sees. 
Le contre-pied vient de Marseille avec la naissance du label Retard Records en hommage au punk Jay Retard. Derrière Retard Records, il y a Alex, leader du quintet Quetzal Snakes mais c'est un jeune label de garage parisien, Howlin Banana Records, qui donna une résonance nationale aux Quetzal Snakes avec la sortie de leur premier EP "Lovely Sort Of Death" en 2014. Quelques mois plus tard, les Departure Kids sortirent leur seul et unique album sur le même label parisien, mais telle une comète en fusion le groupe de garage pop lofi s'éteignit très rapidement. La vrai révélation reste les Quetzal Snakes, look cold à capuche, regards sombres, Alex a des faux airs de Ian Curtis de Joy Division.
Chaotique sur scène, les Quetzal se taillent en peu de temps une belle réputation. Avec leur label, leur groupe et les concerts qu'ils organisent, ils marquent la reprise en main de la vie rock marseillaise. Avec le temps, Quetzal Snakes s'éloigna du bricolage lofi pour travailler ses productions. Rapidement la case psyché fût trop petite pour leur musique. Le quintet grandit d'albums en albums et évolua vers des sonorités plus sombres et complexes. Ils se séparent en 2017 avec l'album "Cult Of Deathstruction" qui aurait mérité d'intégrer le catalogue de Sacred Bones Records. Selon moi, Quetzal Snakes n'est pas allé au bout de ses possibilités et ce fût une grande déception d'apprendre leur séparation. Il aurait du devenir notre grand groupe de psyché made in France. 
 
Qúetzal Snåkes - F.R.A, by Laetitia

Dans le même temps, avec beaucoup plus de discrétion, un autre quintet de psyché d'Aix en Provence commence à grandir : Jim Younger's Spirit. Le combo marseillais a deux particularités : il est né de la fascination de Polar Younger pour l'histoire américaine et plus particulièrement la guerre de Sécession. Jim's Younger serait un partenaire de braquage de Jesse James. Leur seconde obsession est musicale puisque le groupe semble vouer un culte aux Black Angels. Apparaitre sur les radars du psyché français n'est pas une chose simple. Les marseillais ont éveillé l'intérêt en 2016 en s'associant avec Alex Mass des Black Angels sur leur LP WanTowan River. Album impeccable avec un gros son. Depuis, les Jim's Younger Spirit ont partagé la scène avec la plupart des pontes psyché tels que : Night Beats, Underground Youth, Hoboken Division, Preoccupation, .....
Mur de guitares, circonvolutions sonores et réverbérations sont au menu du nouvel LP "No Human Tongue Can Tell". Sans faire trop de bruit malgré de belles références, le groupe poursuit sa route. Il est d'ailleurs programmé sur le prochain This Is Not A Love Song à Nimes en juin
 
Jim Younger's Spirit - Theirs Be The Guilt [Official Video] réalisation ELMAD, by Laetitia


Si Marseille n'est pas la ville la plus psychédélique du monde, on peut noter l'existence du groupe de psyché-stoner instrumental Moon Ra qui pour l'instant joue principalement dans la région phocéenne. A la séparation des Quetzal Snakes, le bassiste Jul Giaco s'est associé à Dorian, un duo basse-batterie chanté en français sous le nom de la Section Azzura. Encore balbutiant, le duo délivre une sorte de post-punk bordélique et bricolé avec un son hyper lofi. Les clips qu'ils lâchent sur la toile avec parcimonie sont tordants et plein d'autodérision. La Section Azzura s'amuse et ne se prend pas au sérieux.
 
SECTION AZZURA - Côte D'Azur Côte D'Amour, by Laetitia