MAD FOXES : la prophétie des grenouilles

Chronique musicale (2021) // La scène française va bien, merci ! (3/4)
         Il n'y a vraiment plus de quoi se sentir honteux (Ashamed en version anglaise) face au post-punk britannique. Sur un deuxième album tendu, des froggies nous montrent la voie.


 XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
 La scène française va bien, merci ! (3/4)
 XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 MAD FOXES : la prophétie des grenouilles

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

 
mad_foxes_promo_color_-_copyright_yohan_gerard.jpg
mad_foxes_promo_color_-_copyright_yohan_gerard.jpg, by Bingo

 

          A l’époque de la suprématie des LIBERTINES et des ARTIC MONKEYS, un journaliste français avait affirmé que, tous les six mois, la perfide Albion sortait le meilleur groupe du monde. Sans vraiment le savoir n’était-il pas l’auteur d’une prophétie auto-réalisatrice ?
 

Droit dans les yeux
 

Selon les sociologues américains R.K. MERTON et W.I. THOMAS, la prophétie auto-réalisatrice traduit une situation dans laquelle celui qui prédit un événement modifie ses comportements en fonction de ses croyances, ce qui a pour conséquence de faire advenir la prophétie. Plus cette personne est influente et plus elle peut emmener avec elle tout un pays.
Quoi qu’il en soit, si les Anglais se sentent incontestablement les leaders des mouvements rock, on peut être certains que nous - les mangeurs de grenouilles - n’osons pas trop les regarder droit dans les yeux, en pleine hype actuelle du fameux post-punk britannique. Tout le monde salive à l’idée du nouveau coup de savate qui viendra du Royaume-Uni.
Quand ce ne sont pas les IDLES, ce sont les FONTAINES DC ou SHAME qui frappent fort. Nous pourrions aussi évoquer LUMER, SQUID, BLACK MIDI et bien d’autres encore.
 

Enthousiasme sur champ de bataille 
 

Nos Guillaume-les-conquérants du post-punk ne sont pas Normands, viennent de Nantes et s’appellent MAD FOXES. Le jeune trio (dont le second album Ashamed est sorti en avril 2021 sur le tout aussi jeune label El Muchacho Records) sera chargé de tenir la dragée haute face aux vagues anglaises qui déferlent sur nos côtes, et qui de concerts en concerts conquièrent nos cœurs.
C’est aussi, un peu à nous de jouer. Nous devons montrer autant d’enthousiasme pour les MAD FOXES que pour les FONTAINES DC et consorts. Ce ne sera pas très difficile. Comment ne pas tomber raide dingue d’un groupe qui rassemble la hargne du post-punk gouailleur Anglais (Crystal glass, Gender eraser) et la lenteur psyché-stoner des BLACK ANGELS (Sight, The Cheapest Friends) ? Les Américains de KEXP nous montrent la voie et adoubent les MAD FOXES en dévoilant une apparition live dans le Jimmy Fallon Show

Ashamed apparaît comme un superbe plan de bataille pour la reconquête. Il ne restera plus qu’à confirmer sur le champ de bataille, soit la scène, domaine dans lequel les Anglais nous surpassent trop souvent. Rappelez-vous Azincourt.
 

M.Arty

(25 mai 2021)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
 

mfoxes_monop3.jpg
mfoxes_monop3.jpg, by Bingo


XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
MAD FOXES. Ashamed (El Muchacho Records, 2021)
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Pour prolonger...

MAD FOXES : site web
MAD FOXES : Facebook


Dans nos archives sonores :
Rock à la Casbah #736 (19/05/2021)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Photographies : Yohan GÉRARD + bingO (à Franprix & Monoprix)
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

mfoxes_monop5.jpg
mfoxes_monop5.jpg, by Bingo
mfoxes_franprix1.jpg
mfoxes_franprix1.jpg, by Bingo