LEOPARDO

EXCLU CLIP // Sweet Mountain (Montagne Sacrée Records et We Don't Make It Records 2018)

Chez Casbah, on a toujours eu une grosse affection pour les (petits) suisses. Quand ce début novembre, Leopardo est arrivé avec Di Caprio et ce titre ultra solaire "Sweet Mountain", on s'est dit que l'été indien allait s'en prendre pour 20 jours de plus (un peu comme quand on rêve que quelqu'un meurt, une légende à la con dit qu'on lui rajoute des années de vie). Très représentatif de l'album, sorti le 5 novembre dernier chez Montagne Sacrée Records et We Don't Make It Records, ce nouvel extrait se distingue par un son garage pop lo-fi finement bricolé. La bio du garçon cite Galaxie 500, Kurt Vile, Country Teasers, Syd Barett. On est complètement d'accord, on irait même jusqu'à rajouter le Velvet. La bio utilise les mots nonchalance, liberté, schizophrénique, paysages et sentiments. On est encore d'accord et on y ajoute suranné, nostalgique, vintage, mélancolie, aigre-doux. Voilà pour le décor. Côté casting, l'histoire est ultra romantique et filerait presque envie de tomber amoureux : un type qui part conquérir l'Amérique lors d'un été caniculaire, balade ses valises lourdes de pédales dans le métro new-yorkais pour trouver un local, composer et enregistrer ses chansons d'amour, celles qu'il chante à sa copine (Leoparda ??). Ca fait cliché mais visiblement, ça a marché. 



 
Leopardo - Sweet Mountain, by Laetitia