EXCLU CLIP

Zombie Town - The Necessary Separations // Mauvaise Foi Records 2019

Un nom de groupe qui (un peu comme « Love Will Tear Us Apart » de Joy Division) ferait la punchline idéale d’un cabinet d’avocats spécialisés dans le divorce, 5 musiciens (ré)unis visiblement pour le meilleur, un premier bébé à paraître le 11 octobre, un bon label pour officialiser tout ça, une tournée-voyage de noce du 12 au 20 octobre, et un quatrième faire-part, « Zombie Town », tube (adoré et préféré) bien plus tripant que la marche nuptiale :

la mariée ne serait-elle pas trop belle ?

Si !

Je vous invite d’ailleurs à vous référer au trailer du film de Pierre Gaspard-Huit avec BB, qui n’a absolument rien à voir avec la choucroute (!) mais on s’en fout et dont j’ai extrait la phrase suivante : « les personnages sont à la fois humains, cocasses et sympathiques. C’est un joli rêve que vous viendrez tous faire car on a pas le droit de rater la noce quand la mariée est trop belle ». Pour faire court, comprenez par là qu’il est indispensable de venir voir les Necessary Separations en concert parce que c’est trop bien.

Pour illustrer mes propos, le clip de « Zombie Town », tourné dans le 77, bien au-delà du périph et des zombies qui peuplent les grandes villes. On y retrouve, de gauche à droite, Sébastien Adam, J.B. Amann (aucune luxation du genou à déclarer), Nick Wheeldon (qui fait le pitre), Cédric Dolanc et Chris Bartlett (imperturbable) au chant, tous à la fois humains, cocasses et sympathiques.

Plus sérieusement, ce nouvel extrait de The Necessary Separations, album du groupe éponyme à paraître sur Mauvaise Foi Records est l’un des titres phares et l’un des rares où Nick Wheeldon (Os Noctambulos, 39th & The Nortons…) ne chante pas. Ecrite par Chris, cette chanson au rythme un peu foutraque et joyeux et au timbre de voix parfait – caverneux-viril – s’écoute en boucle : impossible de ne pas se tapoter la cuisse, d’imiter le nodding bulldog (vous savez ce petit chien kitsch sur la plage arrière des bagnoles) ou de tracer un peu plus vite dans les rues parisiennes, casque sur la tête, pour rejoindre la gare (avouez, vous aussi vous marchez au rythme de la musique que vous écoutez).

Bref, une belle invitation à déambuler, de préférence en direction du Zorba ce soir : Event FB



 
The Necessary Separations - Zombie Town (Mauvaise Foi Records 2019), by Laetitia