En fouillant dans les bacs #38

Koes Barat - Koes Barat (Sub Pop 2015) // Par Miguelito Lovelace

Dans la même lignée que les Dengue Fever qui reprenaient de la pop cambodgienne, voici les Koes Barat pour leur premier album chez Sub Pop. Pour mémoire, les premiers, après un trip au Cambodge vouaient une véritable vénération pour le pop du coin au point d’en réenregistrer certains titres.
Même idée ici, prônée cette fois-ci par Alan Bishop des Sun City Girls. Lui son kiff, c’est plutôt la pop indonésienne, en particulier celle du groupe the Koeswoyos qui a officié dans les années soixante pour produire un mélange de garage et de niaiseries que les Chaussettes Noires n’auraient pas reniées… bien qu’étant beaucoup plus subversifs que nos locaux, car à l’époque singer des artistes décadents occidentaux pouvaient vous valoir de sérieux ennuis.
Donc Bishop, avec quelques potes, décide de se lancer dans la reprise en version originale s’il vous plait des standards de ces deux frangins. La principale difficulté vous le comprenez bien n’a pas été de retranscrire la musique (très rock classique et parfois digne des bals de promo) mais surtout de chanter en indonésien, ce qui pour un américain pur jus peut être considéré comme un vrai miracle.
Comme le dit Bishop, ce qui démarra comme un projet informel s’est transformé en véritable album, avec les limites inhérentes au genre : dans le pire des cas cela reste anecdotique, et dans le meilleur on peut se féliciter de ce génie complètement oublié qui aura traversé les époques.
Il faut voir ceci comme un hommage respectueux et il est vrai qu’au fil de l’eau on s’y laisse prendre !
 
Koes Barat - Kelelewar (2015), by Laetitia