Ecoute les orgues ! // TURNSTYLE

Chronique musicale (2021)
          Hé non cher ami métalleux, l'article qui suit ne parle pas du groupe hardcore de Baltimore (en même temps leur nom s'écrit avec un « i »), mais chante plutôt les louanges d'un combo probablement inconnu au bataillon en France.

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

          TURNSTYLE avec un y, donc, est originaire de Perth en Australie et sort Key note speaker – A Casio Keyboard Compilation, rétrospective de type best of, célébrant la reformation récente du groupe après une hibernation de seize ans commencée en 2002.
 

6c4f487b-9281-45c2-a18f-503f5be8efc9.jpeg


Christian Clavier
 

De l'insouciance, des guitares acérées et efficaces, un je-ne-sais-quoi aussi foutraque que slacker dans les compos, parfois touchées par la grâce. Mais surtout des claviers... beaucoup de claviers : voilà comment on pourrait succinctement résumer la formule gagnante de ces australiens.

Aussi geeks (cet amour immodéré pour les Casio) que nourris aux classiques du rock indé (les muscles de WEEZER, la nonchalance de PAVEMENT, la campagne de GRANDADDY et un petit souffle d'AIR), les quatres membres de TURNSTYLE se sont fait un nom sur leur propres terres grâce à l'inaugural Turnstyle Country de 1999 (si on ne compte pas l'embryonnaire mini-album Itcheekneesonchee), qui reste toujours le meilleur album du groupe à ce jour. Le tout, sans jamais se prendre au sérieux.
Mais attention ! Cette compilation n'est pas pour autant là pour faire n'importe quoi. Si l'idée de sortir un best-of trottait déjà dans la tête du groupe depuis plusieurs années, leur intronisation à la branche Boola Bardip Innovations du Western Australian Museum pour leur utilisation créative de claviers jouets a fini par les décider à sauter le pas.

Histoire de rendre l'exercice, ultra-éculé, un peu plus fun et original, TURNSTYLE s'est un peu compliqué (!) la tâche en choisissant uniquement des morceaux joués avec des claviers Casio (et plus il seront cheap, le mieux ça sera.) Voilà qui explique au moins la réjouissante cohérence foutraque de l'album, véritable antidote à la morosité ambiante.
 

 

Sumos constipés


Et pour ne pas faire que regarder dans le rétro, TURNSTYLE a décidé d'ouvrir Key note speaker par un morceau inédit enregistré en 2021, We ran with the pack. C'est une introduction plausible pour le néophyte, même si son savoureux thème (TURNSTYLE rencontre et tourne avec des artistes australiens populaires) aurait mérité une approche musicale un peu plus convaincante, malgré un évident respect du cahier des charges habituel du groupe.

Ça n'est pas bien grave car TURNSTYLE se reprend magnifiquement juste après en balançant son imparable hit Spray water on the stereo (ndlr : ne tentez surtout pas ça chez vous ! ). Porté par une ligne de basse enthousiaste, le morceau fait la part belle à des guitares explosives et à des claviers inventifs qui sonnent comme un appeau digital. Les paroles n'ont aucun sens et sont joyeusement régressives : « Menace tes voisins avec un tuyau ! Terrorise tes voisins avec un tuyau ! Arrose ta stéréo, fais-le quand tes parents sont absents ! ».

La suite mettra encore le n'importe quoi à l'honneur sur des morcaux comme Sad Rambo, Western Rodeo avec son improbable mix de guitares bourdonnantes et de samples de sumos constipés, sans oublier l'inénarrable Masqueraders et sa voix exagérément burnée qui nous rappelle d'autres génies du genre, WEEN : il y a fort à parier que ce disque vous offrira quelques éclats de rire comme aux plus belles heures de The Mollusk ou du récent La Cucaracha.
 

 
Abonnés du fond de la classe


Il ne faudra pas pour autant renier l'aptitude d'Adem KERIMOFSKI et Paul FANNING à laisser des guitares fuzzées et efficaces ramener un semblant d'ordre (We are 18, Novak's plan, Conquest). Faussement naïves, les deux têtes pensantes de TURNSTYLE nous livrent un bien beau catalogue d'hymnes slacker sans avoir l'air d'y toucher. C'est, entre autres, le cas du fringuant Purple Crown, beau comme une face B de PAVEMENT (les afficionados de MALKMUS et sa bande comprendront la valeur du compliment) qui démarrant dans une fausse fatigue guillerette, magnifiée par une montée finale aussi brinquebalante qu'enthousiasmante.

Studying the stars démontre également avec panache que TURNSTYLE n'a pas forcément besoin de pédales de distorsion pour briller : la douce option acoustique ici retenue donne ainsi à voir une facette teenage presque fleur-bleue, pour changer. Comme quoi, même les abonnés du fond de la classe, trop occupés à triturer leurs calculettes pour trouver le courage d'inviter n'importe quelle fille à sortir, finissent aussi par avoir leur quart d'heure de gloire.

On soulignera également l'approche minutieuse du groupe en studio, la production étant ici à des années lumières des premiers GUIDED BY VOICES ou SEBADOH, chantres d'un lo-fi rongé à l'os. Pour les morceaux diy enregistrés à l'arrache à la maison, vous pourrez vous référer à la très recommandable compilation Geek Party, faisant la part belle aux débuts du groupe.
 

 

Plus heureux que METALLICA


A ses débuts, justement, TURNSTYLE, clamait sur une face B être « Happier than METALLICA ». On constate avec plaisir que rien n'a changé depuis et que le groupe a continué de tracer son sillon, étrangement aussi référencé qu'original. Son retour aux affaires avec le Happy Factories de 2018 et ce Key note speaker ne peut être qu'une bonne nouvelle.
Cette compilation est au final une très belle porte d'entrée pour découvrir ce groupe et le merveilleux sus-cité Turnstyle Country, qui ne compte pas moins de 6 représentants sur les quatorze morceaux du disque. (A titre de comparaison, aucun autre disque du groupe ne compte plus de deux chansons sélectionnées sur cette compilation.) 
Prêts ? A vos claviers (et vos tuyaux) !

 

Eric F.

(11 juin 2021)

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
 
09c7bf1e-72de-4dd7-b401-c5d92b8446a9.jpeg



XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
TURNSTYLE.  Key Note Speaker – A Casio Compilation (2021, Valve Records)
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
 
turnstyle1.jpg
turnstyle1.jpg, by Bingo

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Pour prolonger...

TURNSTYLE : Spray Water On The Stereo
TURNSTYLE : Purple Crown

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Photographies : Eric F. & DR
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
 

turnstylemarshall.jpg