#4 - Bing ! Bang ! Pow !

Dieux éternels // Par bingO
Formé à Genève, en 1985, par Franz Treichler, le groupe suisse The Young Gods existe toujours et sort son douzième album studio, Date mirage tangram sur le label Two Gentlemen. Si le propos s’est quelque peu assagi, The Young Gods n’en restent pas moins fidèles à l’esthétique électronique, option industrielle. A la fois rythmiques et atmosphériques, les sept titres envoûtants du nouvel opus sont plutôt longs et ont été créés lors d’une résidence offerte par un festival de jazz. Aucune contrainte, aucune limite, les pionniers du sampler s’en sont alors donné à cœur joie. Libre ensuite au producteur star Alan Moulder (au CV impressionnant : Ride, The Jesus & Mary Chain, Placebo, Nine Inch Nails...) de mixer le matériau en canalisant les idées du groupe suisse. Sensuel comme du Depeche Mode underground, le résultat reste avant-gardiste comme l’était leur idole Kurt Weill (dans les années 1920-1930) et déglingué comme le Bone machine de Tom Waits. Leur blues est tribal, poisseux et convoque parfois le fantôme de Jim Morrison (Moon above). 
Comme les diamants, les dieux sont éternels.
 
The Young Gods - Figure sans nom, by Laetitia

[complément sonore : émission Rock à la Casbah#644 du 09/01/19] 

Références :
The Young Gods. Date mirage tangram (LP). Two Gentlemen, 2019.
The Young Gods. The Young Gods play Kurt Weill (LP). Play It Again Sam, 1991.
Tom Waits. Bone machine (LP). Island records, 1992.