SAPIN EN LIVE

« Sapin is alive ! » // Par Super Poncho
Sapin - Espace B - 10 février 2017

L'Espace B accueillait vendredi l'ultime représentation du batteur du plus grand groupe de proto-punk de l'Amicale des ébénistes de Rennes alias Sapin. Un récit rempli d'émotion, de larmes et des meilleures galettes bretonnes.
 
Le Zlatou, ce mammifère vivant non loin de Rennes, entre Tom, fûts et autre Duc de Bretagne [peu pudique, malgré un amour certain pour la marinière NdlR] tirait sa révérence vendredi dernier. Lui qui s'en va vivre aux Philippines, au milieu des dauphins et autres crustacés transsexuels avait choisi la rue Barbanègre comme théâtre de son retrait musical. Et lorsqu'on parle de Bretons et adieux, ça sent bien plus la kermesse et le Picon-Bière que la messe et la Cristalline.

Alternative Psychedelics Facts
 
Niveau scénographie, Invaders Music Records, les bookers du soir avaient confié la chose au collectif OKTopuces. Une sorte de jungle psychédélique orangée avait envahi la salle. Aux dernières nouvelles, on recherche toujours le programmateur de l'Espace B, qui se serait perdu dans le décor.
Avant Sapin, deux premières parties, manquées pour cause d'un after-work au Duplex un peu trop long. Nous allons cependant pouvoir nous servir de la riche actualité récente et des fameux alternative facts.
Du côté des Cat is Dead, une source proche du groupe a que le matou se serait enfui le long du canal de l'Ourcq. Rendez-vous sur leur bandcamp pour plus d'informations.
Pour les Spa Massage, nous sommes en possession d'un peu plus d'infos. 4 individus originaires du quartiers Pigalle. Un Spa Massage non loin du PCC aurait fourni le nom du groupe. Suffisait de voir le nuage de condensation dû à la transpiration au plafond pour comprendre que le groupe avait pas rigolé. Heureusement qu'une séance de hammam était comprise dans le prix du billet.
 
Hiroshima mon amour
 
De retour dans la réalité avec nos Bretons. Un concert mené à fond les ballons, un batteur dont les vocalises feraient pâlir Nolwenn Leroy et qui finira quasi nu comme un ver.
Le set confirme la dextérité de Xavier d'Azbin, Regal (etc etc etc) à la guitare. Une machine. Et qu'est-ce que c'est qu' Hiroshima, ce morceau au rythme fou ! Le genre de titre qui te fait dire qu'avoir des bébés à trois jambes, c'est presque cool. Une chanson sponsorisée par Alain Madelin.
On souhaite tout le meilleur à Zlatou dans son aventure philippine, pas trop de bêtise niveau drogue, on aimerait pas te voir revenir entre six planches... de Sapin. [Ha Ha Ha]. Sapin, un dernier mot ? « We're Alive ! »

Photos : Zoé Geslin pour Raw Journey